Photographier son enfance – année 2019

Une trace de son enfance

Voilà maintenant la troisième année que je me lance dans un projet photographique : documenter son enfance.
Trois ans que j’aime la voir évoluer au contact de la nature, les mains noircies par la terre, les pantalons tachés.
De faire de la pâtisserie, lécher la cuillère.
Les fous rires avec son cousin, j’espère qu’ils seront toujours autant complices.
Les câlins. Les moments simple. La vie

Trois ans ou par moments, cela me rappelle ma propre enfance.

En route pour 2020 où j’espère que les mains seront encore plus de tâche, encore plus de nature et de fou rire.

C’est avec une partie de ce projet personnel (certaines photos je les garde un peu égoïstement pour moi 😉 )que je vous souhaite une très belle année 2020.

Au plaisir de vous rencontrer.
Alexandra

photographie - enfance - photographe hauts de france photographie - enfance - photographe hauts de france photographie - enfance - photographe hauts de france photographie - enfance - photographe hauts de france photographie - enfance - photographe hauts de france photographie - enfance - photographe hauts de france photographie - enfance - photographe hauts de france photographie - enfance - photographe hauts de france photographie - enfance - photographe hauts de france photographie - enfance - photographe hauts de france photographie - enfance - photographe hauts de france photographie - enfance - photographe hauts de france photographie - enfance - photographe hauts de france photographie - enfance - photographe hauts de france photographie - enfance - photographe hauts de france photographie - enfance - photographe hauts de france photographie - enfance - photographe hauts de france photographie - enfance - photographe hauts de france photographie - enfance - photographe hauts de france photographie - enfance - photographe hauts de france photographie - enfance - photographe hauts de france photographie - enfance - photographe hauts de france

Leave a Reply